E3
Optimisation

Aller plus vite… Aller plus loin... Avec l’intelligence artificielle, c’est possible ?

 

Nous continuons notre investigation sur l’utilisation de l’IA en santé avec un épisode sur l’optimisation, c’est-à-dire sur l’utilisation des ressources médicales à leur plein potentiel.

 

Peut-on diagnostiquer plus rapidement les patients ? Peut-on leur prescrire des médicaments plus adéquats ? Peut-on mieux les prendre en charge ?

 

Ce troisième épisode du Balado IA & Santé donne la parole à Thibault Carron (patient partenaire du CHUM), Alexandre Le Bouthillier (Imagia), Manon Ansart (Pitié Salpétrière) et Neila Mezghani (CR CHUM).

Science Lab

THIBAULT CARRON

Thibault Carron est patient partenaire au CHUM. Atteint de la rectocolite hémorragique, son parcours médical montre qu’il y a un véritable besoin de mieux  diagnostiquer et que l’IA peut aider à le faire.

ALEXANDRE LE BOUTHILLIER

Alexandre Le Bouthillier est le cofondateur d'Imagia, une entreprise québécoise qui développe des solutions pour la santé à base d’IA, dont certaines pour optimiser les parcours de soin. L’une d’entre elles est la plateforme EVIDENS, qui sert d’interface entre les chercheurs et les cliniciens.

Capture d’écran 2021-09-29 à 13.38_edited.jpg

MANON ANSART

Manon Ansart a fait son doctorat en France, dans le laboratoire Aramis de la Pitié Salpêtrière, sur la prédiction de la maladie d’Alzheimer. Elle a utilisé des algorithmes pour prédire les patients à risques de développer la maladie.

Capture d’écran 2021-09-29 à 13.38_edited.jpg

NEILA MEZGHANI

Neila Mezghani est professeure titulaire au Département Science et Technologie à l’Université TELUQ, chercheuse au Centre de Recherche du CHUM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en analyse de données biomédicale. Elle a une connaissance approfondie des enjeux de l'IA pour l'optimisation des soins.

Capture d’écran 2021-09-29 à 13.38_edited.jpg